L’intelligence politique numérique

Anthony Grally, 17/01/2022

« Pensez-vous que les sénateurs ou les collabs ne sont pas assez intelligents pour s’occuper des élus de leur département ? »

C’est la réaction de certains sénateurs ou de leurs collaborateurs lorsqu’on leur présente l’outil d’intelligence politique du logiciel Territoria.

Qu’on se le dise, l’intelligence politique numérique n’est pas prête de supplanter le travail politique, mais est-ce bien notre objectif ?

La réponse : absolument pas !

L’intelligence politique numérique concrètement ça sert à quoi ?

Imaginez que seuls quelques maires formulent des demandes aux sénateurs. Une demande par-ci une demande par-là… tout reste humainement gérable.

Maintenant essayons de transposer la situation à l’heure du numérique et du renouvellement de la sociologie des élus locaux.

Les maires demeurent des interlocuteurs majeurs pour les sénateurs. Mais les adjoints, les conseillers délégués, ainsi que les conseillers municipaux d’opposition se tournent de plus en plus vers les équipes sénatoriales.

Pourquoi ?

On observe la mise en place de nouvelles méthodes de gouvernance au sein des collectivités, même les plus modestes. Des changements qui sont impulsés par un renouvellement des élus locaux qui tentent d’importer des méthodes issues du monde de l’entreprise. Ces nouveaux modes de fonctionnement impliquent un niveau d’information plus élevé mais également plus rapide.

Comment cela se traduit-il ?

Un nombre croissant d’élus locaux (ou presque) se retrouve interlocuteur direct des équipes sénatoriales. Les sénateurs et leurs collaborateurs ne sont plus uniquement sollicités par des maires, mais par une myriade d’élus locaux aux compétences et intérêts différents.

Pas forcément à l’aise avec les nouvelles technologies de l’information, ces derniers exigent des réponses rapides et de l’information de qualité.

Quelles sont les conséquences ?

En plus de suivre les projets de territoire et d’accompagner les demandes des élus locaux, les sénateurs se retrouvent à devoir gérer une quantité d’information considérable. Imaginez… durant les 6 ans de mandat…

Une permanence numérique qui permet un suivi personnalisé des demandes

Une permanence numérique qui permet un suivi personnalisé des demandes


Le problème :

·        Difficile de tout retenir. Même si la mémoire des sénateurs est bien entraînée, les milliers d’élus et les sollicitations qui s’étalent dans le temps provoquent des oublis… Ce qui est normal, mais qui peut altérer la relation de confiance ou de proximité qu’un élu entretien avec un sénateur.

·        Difficile de suivre correctement, d’entretenir une relation vraiment personnelle. Que ce soit pour un sénateur ou ses collaborateurs dans le département, l'aspect humain tient une place essentielle dans le rapport politique. Personnalisation de la réponse, adaptation au contexte, connaissance du dossier… tant d’éléments qu’il est compliqué d’appréhender quand les sollicitations se multiplient.

·        Difficile d’exploiter ces informations. Après toutes ces demandes de suivies, ces questions, les réponses aux lettres d’informations… A quoi tout cela peut bien servir, si ce n’est à mieux comprendre son territoire, ses communes et les élus qui les administrent ?

Sauf qu’avec une telle masse d’informations, de messages, de courriers et de courriels échangés, comment centraliser toutes les informations et le rendre à la fois lisibles et exploitables ?

C’est là qu’intervient l’intelligence politique de Territoria !

Savoir quel élu vous a sollicité, sur quel sujet, à quelle période, qui a été son interlocuteur, comment le dossier a-t-il été suivi.

Vous pouvez ainsi suivre l’ensemble des demandes et sollicitations par échelle de territoire, par typologie d’élu, par thématique, voire même tout cela à la fois.

Toutes les informations en un coup d'oeil

Toutes les informations en un coup d'oeil


Des avantages :

  • Rien ne se perd, toute information est centralisée au sein de votre compte et y est accessible sur tout support (ordinateur, tablette, ou smartphone). Vous gardez une trace de chaque interaction numérique ou en direct sur le terrain.
  • Tout le travail de terrain est optimisé et l’intelligence politique ne remplace aucunement la stratégie sénatoriale. Au contraire, elle vient épauler, amplifier et simplifier le travail, en fournissant des éléments pratiques, lisibles et exploitables à l’équipe parlementaire.
  • La communication envers les élus locaux devient plus fluide, plus humaine, car ciblée et optimisée. Toute l’équipe sénatoriale se situe sur un niveau d’information similaire, ce qui évite les lenteurs et les couacs de communication.
  • D’un coup d’œil, un sénateur et son équipe peuvent prendre connaissance des préoccupations, des besoins et des attentes des élus et des collectivités sur l’intégralité de leur territoire.

Pas encore convaincu ?

Avec une démonstration de 15 minutes en visio ou dans vos bureaux, nous vous montrons comment économiser plus d’une heure par jour tout en adoptant une communication sénatoriale encore plus efficace pour votre territoire.

CONTACTEZ-NOUS !